L’intégration de PayPal

PayPal

Ajouter un bouton sur son site web

Pour intégrer un bouton PayPal sur une page de votre site, vous devez au préalable posséder un compte PayPal.

Il est inutile de souscrire un compte professionnel, vous pouvez l’utiliser en tant que particulier.

Cela permet notamment un suivi automatisé des ventes, une mise en forme graphique adaptée,

Un meilleur référencement de vos produits et bien plus encore.

Où placer ses Calls to action sur son site de vente en ligne ?

Conseil

Comme nous l’avons déjà vu, utiliser des boutons web est une bonne astuce pour améliorer son site de vente en ligne et booster ses ventes.

Essayez de ne pas multiplier vos boutons web inutilement.

Prioriser les informations à mettre en avant afin de ne pas disperser l’attention.

En ce qui concerne le placement, sur la page d’accueil de votre site de vente en ligne, le centre de la page est souvent une bonne option car il attire le regard et que l’oeil y passe forcément.

Le haut de page peut également s’avérer efficace.

Pour une liste de produits, le bouton web (ou call to action) devra bien sûr être placé près du produit concerné, à côté du prix.

Au niveau du positionnement, le Call to action doit être suffisamment aéré pour bien être vu (ne pas se perdre dans un trop plein d’informations) mais pas trop à l’écart du reste non plus.

Créez des sections en regroupant les arguments et phrases liés aux Calls to action mais en écartant cette section du reste du contenu de la page pour bien la mettre en valeur.

Mettez-vous à la place de l’internaute, essayez de juger si le placement est visible en un coup d’œil.

Une fois que l’on a créé son site de vente en ligne, il faut développer son entreprise :

Donc acquérir de nouveaux visiteurs, qu’il faut essayer de convaincre afin d’augmenter ses ventes. Autrement dit, il est nécessaire d’améliorer son taux de conversion grâce, notamment, aux boutons web (ou Calls to action).

Nous allons étudier dans cet article le contenu de vos Calls to Action et verrons également où les placer pour une efficacité optimale.

Contenu de vos boutons web

Les boutons web peuvent être une bonne solution pour mentionner les prix, les offres promotionnelles de votre site de vente en ligne.

Soyez concrets et explicites.

Concernant le choix des mots, les verbes d’action sont très prisés :

Acheter, voir, souscrire, créer……

Un petit texte très dynamique peut également avoir son effet, par exemple :

“-40%, j’y vais !”.

Utiliser l’impératif est un bon moyen d’augmenter le taux de conversion de votre site de vente en ligne, mais ne soyez pas intrusif et autoritaire pour autant !

Vous pouvez créer un sentiment d’urgence avec vos boutons call to action CTA, ex :

“Inscrivez-vous vite !”, “Profitez dès maintenant de nos réductions”…

Une façon efficace d’augmenter ses ventes et de développer son entreprise peut également être d’insérer des arguments de gratuité, de rapidité et de facilité dans les Calls to action.

Essayez aussi d’anticiper les possibles craintes et questions des utilisateurs avec, par exemple, des phrases comme “Garanti sans publicité” ou “Sans engagement” ou encore “60 secondes maximum”.

Définition : Call to action

Le call to action est une formulation incitant le contact publicitaire ou le destinataire d’un document de marketing direct à entreprendre plus ou moins immédiatement une action recherchée par l’annonceur (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 900..; …).

Même si l’opportunité d’action est déjà identifiée par le contact (un bandeau publicitaire est par définition cliquable) les études ont largement prouvé que la formulation et la mise en évidence d’un « call to action » favorisent le taux de réponse.

Les « call to action » constituent un facteur clé de l’efficacité des publicités interactives, des éléments de marketing direct ou des pages web dédiées à la conversion.

Logiquement les « call to action » utilisent généralement des verbes d’action.

Ce sont bien souvent les détails qui font la différence

Changez de perspective

Plutôt que de parler à l’impératif, certains préfèrent opter pour la conjugaison des verbes d’action à la première personne. Une technique empathique qui vous met à la place de votre destinataire et vous fait parler pour lui.

Des CTA comme « Je m’abonne », « Je craque » ou « J’en profite » permettent de vous faire prendre part à la décision finale de votre lecteur. Cliquera, cliquera pas ? Faites le premier pas et augmentez vos chances de conclure…

Un design attractif et contrasté

Même si le titre de ce paragraphe dit déjà presque tout, il y a quelques règles de base à respecter pour que votre call-to-actio soit le plus efficace possible.

Esthétiquement, il doit être agréable à regarder et ne pas trancher avec l’aspect général de votre email ou avec votre propre charte graphique.

Essayez aussi de suivre les tendances en matière de design pour vous adapter à ce qu’il se fait d’ordinaire.

En ce moment, le Flat Design est à l’honneur. Simplicité et sobriété sont les maîtres mots du design d’aujourd’hui.

S’il ne doit pas « trancher » avec le reste de l’email, il doit néanmoins faire contraste avec la couleur de fond.

Utilisez une couleur flash qui attire l’œil du lecteur directement sur le call-to-action et donnez-lui une forme moderne.

Taille et positionnement

La taille de votre call-to-action doit être bien dosée :

Pas trop petite car il passerait inaperçu, mais pas trop grande pour ne pas paraître trop agressif envers le destinataire.

Mais s’il ne faut pas qu’elle prenne toute la largeur de votre email, l’idée est qu’il soit bien visible et ce, du premier coup d’œil.

C’est pour cela que son positionnement dans l’email compte énormément.

Il doit se trouver au-dessous ou à droite de l’offre énoncée, soit, juste après.

On peut envisager également plusieurs call-to-action dans le même email mais rédigés de manières différentes et placés stratégiquement :

Si votre lecteur est obligé de scroller vers le bas pour voir l’ensemble de votre email, n’hésitez pas à placer un second CTA vers la fin.

Cela lui rappellera votre offre et en maximisera l’impact.

ici

La landing page

N’oubliez pas que le but d’un call-to-action est de créer du trafic sur votre site web et de vendre.

Pour cela, il est primordial de rediriger votre CTA vers LA bonne page de votre site.

Soit directement sur un panier pré-rempli lorsqu’il s’agit d’une commande, soit sur un formulaire d’inscription très court, etc…

Le contenu de la page en question doit correspondre exactement à l’attente du lecteur.

Il faut qu’un minimum de clics sépare votre bouton de l’action finale souhaitée.

Le visiteur ne doit pas avoir à chercher sur votre site le moyen de profiter réellement de votre offre.

Vous proposez un code promo pour une réduction sur la commande ?

En cliquant sur votre bouton, le client doit se retrouver avec un panier déjà rempli, le code promo déjà rempli et la réduction déjà appliquée !

Moins le visiteur aura d’étapes à franchir, moins vous risquerez de le perdre.

Vous devez bien considérer le fait qu’il ait déjà vu votre email, qu’il l’ait ouvert, qu’il ait lu son contenu et qu’il ait cliqué sur un lien.

C’est probablement un très faible pourcentage de l’ensemble de votre base de destinataires.

Si le prospect en est arrivé là, c’est qu’il présente un véritable intérêt pour vous et ce que vous proposez.

Ce serait trop dommage de le perdre maintenant !

Alors une landing page dédiée, adaptée et ergonomique vous permettra de conserver les visiteurs de votre site et d’augmenter vos chances de transformer la visite.

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Pour définir une landing page, il faut d’abord comprendre comment s’articule le processus de conversion pour générer des prospects. Lorsqu’un visiteur clique sur un Call-to-action, il est redirigé vers une landing page, ou page d’atterrissage en français. Sur cette landing page, le visiteur remplit un formulaire avec ses coordonnées et devient… un prospect. Il est ensuite redirigé vers une page de remerciement où il pourra recevoir l’offre qui lui a été proposée.

Une page d’atterrissage est donc une page d’un site web permettant d’identifier vos visiteurs et de les convertir en prospects. Vos pages d’atterrissage sont comme une équipe de commerciaux qui collectent des informations sur vos clients potentiels.

De manière générale, une landing page efficace est une page dédiée à un objectif unique :

Transformer votre visiteur en prospect, généralement grâce à un court formulaire. Tout autre élément de navigation, widget, lien, bouton, ou texte qui ne sert pas cette cause est susceptible de divertir votre visiteur.

Rassurez vos clients

Pour gagner rapidement la confiance de vos visiteurs, nous vous conseillons d’inclure des témoignages, des mentions presse, une certification de sécurité et tous les autres éléments qui vous permettront d’augmenter votre crédibilité auprès de vos visiteurs et de gagner leur confiance.

Vos prospects préfèrent toujours savoir à quoi s’attendre.

Vous devez disperser leurs doutes afin qu’ils puissent remplir le formulaire de votre landing page de la manière la plus sereine possible.

Retenez aussi que votre landing page vous servira, par la suite, à répondre aux besoins de vos clients.

Commerce électronique service en ligne vente produit cours et formation

Si vos visiteurs ne sont pas inspirés par votre landing page, vous pourrez manquer de sérieuses opportunités de conversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :