Créez la tendance partie 1 sur 5

Créez la tendance

Créez la tendance

 

partie 1 sur 5

 

Maintenant tous les mercredi à 18h00 un nouvelle article.

En lisant ce résumé, vous apprendrez à tirer profit du bouche à oreille pour créer un effet de mode et faire le buzz.

 

Nous commenceront par Créez la tendance

 

Vous apprendrez aussi :

 

  • en quoi le bouche à oreille est 10 fois plus efficace que la publicité ;

  • pourquoi le potentiel à faire parler ne dépend pas du sujet mais du message ;

  • comment lancer le bouche à oreille immédiat ;

  • comment garder un impact dans la durée.

Les tendances naissent en majeure partie du bouche à oreille. On parle alors de contagion sociale.

Mais de quoi dépend-t-elle ?

À première vue, du produit ou du service proposé, de sa qualité.

Son prix et son caractère utile ou amusant.

Pourtant, grâce aux recherches et études du Professeur Jonah Berger.

Vous allez voir qu’il en est autrement.

L’élément le plus important étant l’influence sociale

 

Jouer sur les émotions permet de marquer les esprits

 

Pour déclencher un buzz, il faut attirer toute l’attention très rapidement.

Mais de quoi dépend l’engouement général ?

Pourquoi certains sujets, ou articles, déclenchent une réaction virulente, quand d’autres passent inaperçus ?

Jonah Berger et son équipe se sont penchés sur la question.

Ils ont mis en place une collecte de données concernant des articles du New York Times, puis ont mené une étude approfondie.

Jonah Berger raconte comment ils ont cherché des corrélations entre les articles les plus populaires.

A la fin de leur analyse, ils ont découvert deux grandes clés pour susciter l’engouement :

les émotions fortes et l’état d’excitation physique.

 

Les émotions actives

 

L’étude réalisée par l’auteur a permis de comparer l’impact de différentes émotions sur la propagation d’un article.

Les émotions peuvent être positives ou négatives.

Mais elles peuvent aussi être classées comme actives ou passives.

La tristesse par exemple, rend inactif, passif.

A l’inverse, la colère déclenche une forte excitation corporelle.

Ce sont des réactions physiologiques comme le cœur qui accélère, avoir des sueurs ou des tremblements.

Et cet état favorise remarquablement la tendance à en partager la cause.

Il est donc important de penser à susciter les bonnes émotions dans son message, qu’elles soient positives ou négatives.

 

la suite mercredi 7 février à 18h00

 

Support independent publishing: Buy this e-book on Lulu.

ebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :