cosmétiques Crèmes, émulsions, lotions, gels et huiles pour la peau (mains, visage, pieds, notamment)

cosmétiques

cosmétiques

 

Liste des catégories de produits cosmétiques

Crèmes, émulsions, lotions, gels et huiles pour la peau (mains, visage, pieds, notamment)

Masques de beauté, à l’exclusion des produits d’abrasion superficielle de la peau par voie chimique ; fonds de teint (liquides, pâtes, poudres) ; poudres pour maquillage, poudres à appliquer après le bain, poudres pour l’hygiène corporelle et autres poudres ; savons de toilette, savons déodorants et autres savons ; parfums, eaux de toilette et eaux de Cologne ; préparations pour le bain et la douche (sels, mousses, huiles, gel et autres préparations) ; dépilatoires ; déodorants et antisudoraux.

Teintures capillaires et décolorants ; produits pour l’ondulation, le défrisage et la fixation.

Les produits de mise en plis ; produits de nettoyage (lotions, poudres, shampooings).

Les produits d’entretien pour la chevelure (lotions, crèmes, huiles).

Produits de coiffage (lotions, laques, brillantines).

Les produits pour le rasage (savons, mousses, lotions et autres produits).

Produits de maquillage et démaquillage du visage et des yeux ; produits destinés à être appliqués sur les lèvres.

Les produits pour soins dentaires et buccaux.

Produits pour les soins et le maquillage des ongles.

Les produits pour les soins intimes externes.

Produits solaires ; produits de bronzage sans soleil.

Les produits permettant de blanchir la peau ; produits antirides.

Bougies de massage.

Ne sont pas considérés comme produits cosmétiques :

Les solutions de lavage oculaire, auriculaire, nasal qui sont des dispositifs médicaux.

Les lubrifiants qui sont, soit des médicaments, soit des dispositifs médicaux.

Les compléments alimentaires à visée esthétique (embellissement de la peau, des ongles, des cheveux, appelés improprement « cosmétiques par voie orale ») qui sont des produits alimentaires.

Les produits de tatouages.

La place des produits.

On peut prendre beaucoup de plaisir à réaliser ses propres produits cosmétiques, mais il faut les réserver à son usage personnel.

On ne peut aucunement s’improviser vendeur de produits cosmétiques à moins de se soumettre à législation qui existe.

 

En savoir plus ici

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :